• Histoires de créateurs

Monter son entreprise: quelles sont les aides?

Mis à jour : 20 mars 2019


30% des personnes vivant en France se sont un jour dit qu'il serait temps pour elles de vivre une nouvelle aventure en montant leur entreprise.

70% n'a donc jamais été dans une dynamique entrepreneuriale. La principale raison : un investissement financier trop important*.

Des aides existent pourtant. On vous donne des pistes pour vous y retrouver :)

* Rapport 2018 l'AFE




Pour commencer, les aides fiscales :


Les deux principales sont l’ACCRE et l’ARCE. Elles concernent les personnes au chômage.


L’ACCRE (l’Aide au Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise). Elle permet entre autres des exonérations partielles et des reports de certaines cotisations.


L’ARCE (l’Aide à la Reprise ou à la Création d’entreprise). Elle concerne les chômeurs qui touchent les Aide de Retours à l’Emploi (ARE) et ayant obtenu l’ACCRE. Il s’agit principalement d’un versement en deux fois de 45% du montant du reliquat des allocations chômage à la date de début d’activité.

Si l’on souhaite continuer à recevoir mensuellement les ARE, Pôle Emploi le permet aussi. Ils déduiront de celles-ci une partie des revenus réalisés grâce à l’entreprise que vous aurez créée.


Passons aux aides financières :


Le prêt NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d'Entreprise) consiste en des conseils pour la concrétisation de votre projet, une aide à la structuration financière (un prêt à taux zéro entre 1000 et 8000€ sur 5 ans maximum et qui doit obligatoirement être couplé avec un prêt bancaire d’au moins le même montant) ainsi qu'un accompagnement au développement de l'entreprise.


Le prêt d’honneur des Plateformes Initiative Locale : Elles offrent un soutien et un accompagnement aux créateurs d'entreprises par l'octroi d'un prêt sans intérêt, d’un accompagnement et d’un parrainage par un dirigeant d'entreprise pendant les premières années qui suivent la création.


Le prêt d’honneur du Réseau Entreprendre : Il s’agit d’une association privée de chefs d’entreprise, qui accompagne bénévolement les porteurs de projet de création ou de reprise d’entreprise. La capacité à créer des emplois est une condition indispensable pour bénéficier du soutien de Réseau Entreprendre. Ils proposent une aide financière sous forme de prêt et un accompagnement des créateurs d’entreprises.


Le microcrédit de l’ADIE : Il s’agit d’un financement jusqu'à 10 000 €.


Pour trouver plus d'informations sur les aides et les accompagnements, allez jeter un œil sur les sites de :

- AFE (Agence France Entrepreneur) – Son objectif : renforcer et mieux coordonner l'action nationale et locale en faveur de l'entrepreneuriat.

- NACRE

- ACTIV’ CREA - un service proposé par Pôle emploi permettant à des demandeurs d’emploi d’explorer la piste de la création ou de la reprise d’entreprise comme solution de retour à l’emploi.


Lors de vote montage financier, n’oubliez pas qu’un certain temps peut se passer entre l'obtention d'une aide et son encaissement réel.


Enfin, pensez au financement participatif qui en plus de permettre de récolter une aide financière vous offre la possibilité de confronter votre projet aux potentiels futurs acheteurs ;)

Ulule, Kisskissbankbank… à vous de trouver la plateforme de crowdfunding qui vous séduit le plus.

Nous suivre

© 2018 Histoires de créateurs

  • facebook Histoires de Créateurs